Vélo de montagne intelligent et ergonomique

Description

Ce vélo électrique de couleur noir et rouge séduit par ces accessoires de qualité supérieure. Il a tout ce qu’il faut pour attirer l’attention d’un cycliste. Il est équipé d’un siège réglable, des pneus de 25.7 pouces qui sont parfaitement antidérapant et résistant à l’usure de temps. Il possède également des phares LED lumineux et des cornes pour faciliter la conduite de nuit. Disposant aussi d’un bouton intelligent à 5 vitesses. En optant pour ce vélo, vous n’avez pas à vous soucier de l’impact de la pluie soudaine sur le vélo. On a pris attention à chaque détail de chaque composant pour qu’il soit parfaitement adapté à tous les types de sols et offre plus de confort lors de conduite. Ce VTT à assistance électrique convient aux jeunes et aux étudiants universitaires et aux femmes.

Puissance et capacité de la batterie

Il est doté d’une puissance vraiment impressionnant. Grace à son moteur de 250w, il peut vous conduire partout avec plus de rapidité. Un tel moteur est à haute vitesse car il peut atteindre jusqu’à 35 kilomètres par heure (31 km par heure). De plus, il peut atteindre 30 ° dans des conditions de route communes ou en ville. Il dispose aussi de 5 paramètres de l’ordinateur intelligent. Celui-ci est capable d’afficher l’état de la batterie, la vitesse, la distance parcourue et les modes. Quant à sa batterie au lithium de 48 V/10 Ah. Il peut aller jusqu’à 50 km / 31 Mile à 70 km de conduite / 43 Mile. Disposant d’une alimentation amovible pour charger ou désactiver le cadre. Il vous sera livré avec un chargeur intelligeant batterie au lithium pour une charge rapide de 5 à 6 heures.

Mode de travail et accessoire

Ce vélo électrique est équipé de pure Electric (5 tours), assistant électrique (5 tours), équitation humaine pure. Ce qui fait qu’il comporte donc 3 modes de cyclisme. Sa vitesse allant jusqu’à 35 kilomètres par heure. Il est équipé des excellents accessoires : lit avant et arrière freins à disque de conception et système de transmission professionnel 27 vitesses, fourche avant offrant un amorti lisse et une absorption des chocs. Choisissez le vélo électrique pour profiter d’un long trajet ou pour l’exercice. En combinant ces trois modes, vous aurez un meilleur choix. Aller plus loin et aller plus vite, c’est bien possible en optant pour ce vélo.

Questions sur le E bike

Le vélo à pédalage assisté fait parler de lui depuis au moins cinq ans, même si son introduction sur le marché est beaucoup plus ancienne. Aujourd’hui, l’e-bike est synonyme de modernité et de mobilité durable, indiqué comme le moyen de l’avenir parce qu’il est vertueux, efficace et respectueux de l’environnement. Et pourtant, aussi difficile à imaginer que cela puisse être, le premier prototype de vélo électrique date d’une époque très éloignée de la nôtre.
Les premiers vélocipèdes… et les premières expériences

Depuis l’apparition des premiers vélocipèdes sur le marché, des esprits novateurs et indisciplinés ont tenté de les combiner avec la traction motorisée. Au cours du XIXe siècle, la société traverse la deuxième révolution industrielle, ce sont les années de la motorisation des transports, les bicyclettes, surtout dans les réalités les plus avancées, deviennent immédiatement l’apanage des moins riches. Dès le début, des expériences ont été menées pour combiner les vélocipèdes avec une machine à vapeur qui soutiendrait le mouvement.

LIRE AUSSI : L’e-bike est le véhicule électrique le plus vendu au monde !

En 1859, le physicien italien Antonio Pacinotti présente au monde son générateur électrique réversible à courant continu, plus communément appelé dynamo, qui fonctionne comme un véritable moteur électrique (anneau de Pacinotti). L’invention du chercheur pisan a servi de base au développement des études ultérieures dans ce domaine, même si beaucoup ont échoué au tournant des 19e et 20e siècles. Le véritable obstacle, à l’époque, était représenté par la batterie : il était trop compliqué de construire un accumulateur suffisamment léger et maniable pour être installé sur le vélocipède.
Le premier tricycle électrique

Il existe une date pour les débuts d’un véhicule électrique dans les rues de la ville : le 19 avril 1881. Ce jour-là, l’ingénieur français pionnier Gustave Trouvé descend la rue Valois, dans le centre de Paris, sur un tricycle mû par un petit moteur électrique, mis au point par l’inventeur transalpin lui-même sur la base des travaux des frères Siemens. Malgré sa brillante intuition, Trouvé n’a pas réussi à obtenir un brevet pour son travail.
Innovations dans les années 1900

Il faut attendre plus de 50 ans pour détecter une autre innovation digne d’intérêt dans ce domaine. En 1946, le marché a découvert le Spacelander, une invention de l’ingénieur et designer Benjamin Bowden qui s’est toutefois avérée être un échec commercial (et qui est aujourd’hui une pièce de collection prisée). Le véhicule mis au point par le designer britannique intègre un moteur et une batterie en un seul composant, alimenté par l’énergie que l’objet a pu accumuler pendant la descente.

Mais les difficultés dues à la taille de la batterie n’ont été que partiellement résolues à la fin du siècle, avec l’introduction des accumulateurs au nickel-cadmium. Le Japon a été la nation de référence dans l’expérimentation électrique appliquée au vélo et, après plusieurs recherches effectuées pendant toutes les années 80, en 1989 l’équipe Yamaha a présenté le premier véritable pedelec, commercialisé depuis 1994. En Italie, les premiers pedelecs arrivent deux ans plus tard, présentés par Aprilia avec son modèle Enjoy, et par Piaggio avec son prototype Albatros. Le monde avait appris l’existence du pedelec.

Informations complémentaires

Coleur

Black Red, Black Green

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vélo de montagne intelligent et ergonomique”

has been added to your cart:
Check-out